CC 6549

Le nez cassé

La CC 6549 à Modane lors du voyage à Modane en septembre 2020.

Présentation de la série

Les CC 6500 furent le fleuron des locomotives monocourant françaises à partir des années 70, et les plus performantes de leur époque.  

À l’origine, Paul Arzens, qui a conçu leur design original, les avait spécialement habillées d’une livrée gris métallisé, rouge Capitole et orange, de même que les voitures Grand Confort auxquelles elles devaient s’accorder pour composer certains des TEE français constituant les trains-phares de la SNCF d’alors. Arzens appelait cette décoration la « livrée coup de soleil ».

Trois sous-séries ont été livrées à la SNCF, du 3 août 1969 au 4 juin 1975, la première et la troisième série étant destinées à la traction de trains de voyageurs. La deuxième série, les CC 6539 à 6559 dont est issue la CC 6549, constitue la série des « 6500 Maurienne », équipée de frotteurs pour troisième rail et spécialisées à la ligne de la Maurienne entre Chambéry et Modane. A l’origine, elles étaient revêtues d’une robe vert foncé à bandes blanches comme la CC 6558 également préservée par l’APMFS.

Année de construction

km / h

mètres

tonnes

kW

CC 6549 sous la rotonde du dépôt de Chambéry.
Nez de la CC 6549
Fanaux de la CC 6549

Spécifications techniques (2ème sous-série)

Schema CC 6500 2ème sous série
  • Alimentation: 1500 volts continu
  • Puissance: 5900 kW
  • Puissance aux arbres des moteurs (régime continu): 3915 ch
  • Pantographes: 2 de type AM18
  • Effort de traction 121 kN à 161 km/h, 263 kN à 74 km/h 
  • Masse à vide: 118 t
  • Longueur totale: 20,19 m
  • Nombre de moteurs: 2
  • Type de moteurs: TTB 665 A1
  • Nombre de machine construite: 74 au total, 21 pour la 2ème sous-série
  • Date construction: de 1970 à 1972

La CC 6549

Carrière à la SNCF

La CC 6549 débute sa carrière à Lyon-Mouche en 1971 puis fut mutée successivement à Chambéry, Lyon-Mouche et enfin Vénissieux. Initialement en livrée Maurienne, elle reçut sa livrée TEE en 1999. Elle assura une service mixte voyageur et fret sur la région Sud Est et finit sur le TER Rhône-Alpes jusqu’en décembre 2004.

Reportage sur sa carrière à venir

Après la SNCF

Garée au dépôt de Vénissieux, elle fut amortie le 5 juillet 2007. Elle fut confiée à l’APMFS en juillet 2008 qui l’achemina sous la rotonde d’Ambérieu-en-Bugey. La CC 6549 devait initialement servir de magasin à pièces détachées pour d’autres machines préservées mais après étude, il fut décidé de la rénover vu son bon état relatif.

A l'APMFS

Après plusieurs années de rénovation, la CC 6549 est de nouveau en état de fonctionnement depuis le 14 juillet 2013. Après le processus d’admission à rouler sur le réseau ferré national, elle effectua son premier train APMFS entre Chambéry et Modane le 20 septembre 2020.

Reportage sur sa rénovation à venir

Passage de la CC 6549 à Aramon le 18 septembre 2022 lors de son retour sur Chambéry.

Nettoyage de la caisse de la CC 6549 par les membres de l'APMFS

Rénovation réalisée

La CC 6549 a été rénovée par l’APMFS sur une période de 10 ans par nos membres qui ont réalisés les taches suivantes :

  • Nettoyage complet
  • Polissage de la caisse
  • Dégraissage et remise en peinture des bogies
  • Renumérotation en 6549 (numérotée 406549 en fin de service)
  • Remplacement du boitier VACMA
  • Réparations diverses (fuites, éclairage intérieur, …)

Ces travaux ont été suivis par le long processus d’admission à circuler sur le réseau ferré national ce qui permis à la la CC 6549 d’effectuer son premier train APMFS à vocation historique le 20 septembre 2020 entre Chambéry et Modane.

Reportage sur sa rénovation à venir

Comment nous aider à préserver ce patrimoine ?

Il vous est possible de nous aider de diverses façons : matériel, humaine, financière, …