Page d'accueil

Ligne du temps

Les annonces

1.500 V

20 kV 50 Hz

APMFS miniature

Les reportages

Assemblées Générales
  • 12/04/2003
  • 27/03/2004
  • 25/03/2006
  • 24/03/2007
  • 05/04/2008
  • 28/03/2009

    Histoire
  • Inondations 1957
  • Pontamafrey
  • Le Grand Rocher
  • Chambéry

    Journées du Patrimoine
  • 2004
  • 2005
  • 2006
  • 2008
  • 2009
  • 2010

    Restaurations
  • CC 20001
  • 2CC2 3402
  • Locos industrielles
  • OCEM A3B5
  • Y BE 15053
  • CC 6558
  • CC 6549
  • La Rotonde d'Ambérieu

    Les Sorties
  • IFC Novembre 2002
  • MILANO 2006
  • AMBERIEU 2006
  • AIX - St-JEAN 2006
  • ANNECY 2007
  • TUNNELLISSIMO
  • BUSSOLENO 2008
  • MILANO 2008
  • St-GERVAIS 2008
  • CFT BREVENNE
  • BELLEGARDE 2008
  • St-MICHEL 2009
  • TRENI DI NATALE 2009
  • ITALIA 150
  • MODANE 2012
  • LYON 2012
  • TORINO 2013
  • LYON 2013
  • GENÈVE 2014
  • ZIMEYSA 2014
  • LYON 2014
  • TORINO 2015
  • RETRO 2015
  • TORINO 2016
  • ANNECY 2016
  • TORINO 2017

    Les liens

    Les statuts

    FerMusée I/F




    A.P.M.F.S.
    731, chemin de la Rotonde
    73000 CHAMBÉRY
    FRANCE

    Écrire à l'APMFS

    Dernière modification:
  • Les reportages de l'APMFS
    Cliquez pour mettre ce site dans vos Favoris

    LE LOCOTRACTEUR Y BE 15053

    En attendant le Y BE 15053
    Par G. JENNY
    Cliquez sur une photo pour l'agrandir
    Page suivante:
    "Le contrôle technique "
    Mai 2008
    Afin de ne plus être tributaire de l’utilisation d’un engin moteur SNCF pour déplacer nos 4 locomotives ainsi que la voiture OCEM, l’APMFS a décidé d’acheter un locotracteur.


    L’opportunité s’est présentée lorsque nous avons été sollicités par les membres de l’ex Chemin de Fer Touristique du Bréda, dépossédé de leur ligne en raison de l’élargissement de la route entre Poncharra et la Rochette. Le matériel a été soit transféré à l’Arbresle, soit vendu à des particuliers.


    Le locotracteur Y BE 15053, ex titulaire du dépôt de Chambéry, restait sous le hangar de Pontcharra. Faute de voie, devenu inutile, il nous est proposé à la vente.

    Le loco Y BE 15053
    L’état actuel du Berliet en août 2007 lors de l’essai à Pontcharra, ex dépôt CFTB (photo M. PENGUE-Mai 2008)

    Lors d’une visite à Pontcharra, le mardi 28 août 2007, il est remis en marche et effectue quelques tours de roues sur le reste des voies de l’ex dépôt CFTB. Devant son bon aspect général, sur avis favorable du Conseil d’Administration de l’APMFS, la décision de l’acquérir est prise ainsi que celle de le faire rapatrier sur Chambéry par voie routière.

    Dans l’attente que la visite technique soit réalisée par des agents du Technicentre de Chambéry, mercredi 14 mai 2008, une petite équipe de l’APMFS s’est rendue à Pontcharra afin de sauver de la démolition d’anciens signaux mécaniques du PLM. Malheureusement, il ne reste plus qu’un carré violet ainsi que le mât d’un sémaphore.

    Nous en profitons pour rapatrier le moteur de rechange de l’Y BE. Grâce au concours de la société Linde Gas s.a. et de l’utilisation de son camion-grue télescopique ainsi que de son chauffeur, nous avons réussi à transporter et stocker les pièces à Chambéry.

    Il nous reste maintenant, à en entreprendre la restauration. Du travail de piquage pneumatique en perspective !!!

    Georges JENNY, mai 2008

    Les photos de Gaëtan GUTTUSO, en attendant le Y BE 15053...


    Il faut faire de la place, dégagement du premier panto (réserve de la 2CC2-3402)...

    Le camion-grue a reculé, enlèvement du deuxième panto...

    ...et l’on procède à sa mise en place définitive

    ...afin d’obtenir un gain de place, le premier panto est posé sur l’autre !

    Le déchargement du camion commence par l’enlèvement du moteur de rechange du locotracteur.

    ... il est déposé le plus près possible de la porte du local de la 3402 ….

    ...et protégé des intempéries par une bâche.

    ...l’examen du radiateur de rechange nous laissent perplexes.

    C’est au tour du carré violet de quitter le plateau du camion.

    Il est ensuite orienté dans le bon sens ...

    ...et déposé pour permettre de travailler dessus plus tard.

    Il en est de même pour le mât du sémaphore, en bien plus mauvais état !
    Retour en début de page. Page suivante:
    "Le contrôle technique "