Page d'accueil

Ligne du temps

Les annonces

1.500 V

20 kV 50 Hz

APMFS miniature

Les reportages

Assemblées Générales
  • 12/04/2003
  • 27/03/2004
  • 25/03/2006
  • 24/03/2007
  • 05/04/2008
  • 28/03/2009

    Histoire
  • Inondations 1957
  • Pontamafrey
  • Le Grand Rocher
  • Chambéry

    Journées du Patrimoine
  • 2004
  • 2005
  • 2006
  • 2008
  • 2009
  • 2010

    Restaurations
  • CC 20001
  • 2CC2 3402
  • Locos industrielles
  • OCEM A3B5
  • Y BE 15053
  • CC 6558
  • CC 6549
  • La Rotonde d'Ambérieu

    Les Sorties
  • IFC Novembre 2002
  • MILANO 2006
  • AMBERIEU 2006
  • AIX - St-JEAN 2006
  • ANNECY 2007
  • TUNNELLISSIMO
  • BUSSOLENO 2008
  • MILANO 2008
  • St-GERVAIS 2008
  • CFT BREVENNE
  • BELLEGARDE 2008
  • St-MICHEL 2009
  • TRENI DI NATALE 2009
  • ITALIA 150
  • MODANE 2012
  • LYON 2012
  • TORINO 2013
  • LYON 2013
  • GENÈVE 2014
  • ZIMEYSA 2014
  • LYON 2014
  • TORINO 2015
  • RETRO 2015
  • TORINO 2016
  • ANNECY 2016
  • TORINO 2017

    Les liens

    Les statuts

    FerMusée I/F




    A.P.M.F.S.
    731, chemin de la Rotonde
    73000 CHAMBÉRY
    FRANCE

    Écrire à l'APMFS

    Dernière modification:
  • Les reportages de l'APMFS
    Cliquez pour mettre ce site dans vos Favoris

    PATRIMOINE FERROVIAIRE INDUSTRIEL

    Une électrique belge en Savoie
    Par G. JENNY et R. VIELLARD
    Cliquez sur une photo pour l'agrandir
    Page suivante:
    "La locomotive Vicat"
    Décembre 2003
    Au cours de l’année 2003, un de nos adhérents nous signale que l’entreprise Ugine Acier vient de confier la desserte de son embranchement particulier (environ 6 km de voies dans l’usine) au groupe VFLI.

    Le but de l’Association pour la Préservation du Matériel Ferroviaire Savoyard (APMFS) est bien sûr de préserver le matériel de la SNCF, mais aussi, et pourquoi pas et à juste titre, celui des entreprises industrielles savoyardes.

    L’APMFS recherche alors les entreprises embranchées qui disposent encore de leur propre moyen de traction. Hélas, il ne reste qu’Ugine Acier et le Groupe Vicat à Chambéry.

    Au cours du mois d’octobre 2003, un contact est pris avec les directions des deux entreprises. La première réponse arrive du groupe ARCELOR (Ugine Savoie)



    La défunte locomotive belge d'Ugine Savoie

    La locomotive Ugine Savoie
    Le groupe VFLI gère désormais l’embranchement de l’usine, mais avec son propre matériel moteur diesel. L’ancienne locomotive électrique n’est plus utilisée, elle doit être découpée en décembre 2003. Ugine Savoie accepte de la céder à l’APMFS.

    Description de la locomotive
    C'est une locomotive de type BB, dite "locomotive Houthalen" de 60 tonnes et 10,300 m de longueur. Elle fonctionne sous 600 volts continus et roule à la vitesse de 25 km/h. Elle a été construite en Belgique par LA BRUGEOISE ET NIVELLES, Les Ateliers Métallurgiques, S.A. NIVELLES en 1957.
    Historique de la cession
    Le vendredi 5 décembre 2003, la locomotive est expertisée (en ma présence) par l'Expert Matériel de la SNCF. Si l’aspect général de la locomotive est plus que satisfaisant, il n'en est pas de même pour ses essieux. L'embranchement décrit une grande courbe, la locomotive n'a jamais été tournée, résultat: les boudins des 4 roues d'un même côté sont réduits à l'épaisseur d'un bout de ferraille. Dans ces conditions, la locomotive est interdite sur les voies de RFF. Aucune solution, même routière (hors de prix) n'ayant été trouvé, la locomotive sera ferraillée sur place en janvier 2004.
    Retour en début de page. Page suivante:
    "La locomotive Vicat"