Page d'accueil

Ligne du temps

Les annonces

1.500 V

20 kV 50 Hz

APMFS miniature

Les reportages

Assemblées Générales
  • 12/04/2003
  • 27/03/2004
  • 25/03/2006
  • 24/03/2007
  • 05/04/2008
  • 28/03/2009

    Histoire
  • Inondations 1957
  • Pontamafrey
  • Le Grand Rocher
  • Chambéry

    Journées du Patrimoine
  • 2004
  • 2005
  • 2006
  • 2008
  • 2009
  • 2010

    Restaurations
  • CC 20001
  • 2CC2 3402
  • Locos industrielles
  • OCEM A3B5
  • Y BE 15053
  • CC 6558
  • CC 6549
  • La Rotonde d'Ambérieu

    Les Sorties
  • IFC Novembre 2002
  • MILANO 2006
  • AMBERIEU 2006
  • AIX - St-JEAN 2006
  • ANNECY 2007
  • TUNNELLISSIMO
  • BUSSOLENO 2008
  • MILANO 2008
  • St-GERVAIS 2008
  • CFT BREVENNE
  • BELLEGARDE 2008
  • St-MICHEL 2009
  • TRENI DI NATALE 2009
  • ITALIA 150
  • MODANE 2012
  • LYON 2012
  • TORINO 2013
  • LYON 2013
  • GENÈVE 2014
  • ZIMEYSA 2014
  • LYON 2014
  • TORINO 2015
  • RETRO 2015
  • TORINO 2016
  • ANNECY 2016
  • TORINO 2017
    Les liens

    Les statuts

    FerMusée I/F




    A.P.M.F.S.
    731, chemin de la Rotonde
    73000 CHAMBÉRY
    FRANCE

    Écrire à l'APMFS

    Dernière modification:
  • Les reportages de l'APMFS
    Cliquez pour mettre ce site dans vos Favoris

    LES JOURNEES DU PATRIMOINE 2006 A CHAMBERY (suite)


    COMPTE RENDU
    L e 20 septembre 1906, la Compagnie du PLM signe avec la société Magnard et Compagnie un contrat pour la réalisation d'une rotonde au dépôt de Chambéry. C'était il y a 100 ans.

    A l'occasion des Journées du Patrimoine, la SNCF a souhaité donner un éclat particulier à cette manifestation en y associant l'APMFS et la Cité du Train de Mulhouse.

    Ainsi les visiteurs ont pu découvrir plus de matériels historiques et d'aujourd'hui, découvrir les métiers de la SNCF, et enfin admirer sous un angle nouveau la charpente unique de la rotonde (charpente articulée de type Eiffel), point fort des journées, un spectacle sous la coupole pour plus de 2.000 spectateurs.

    Samedi, 21 heures, la rotonde s'illumine sous les feux des projecteurs et vibre sous les percussions d'étranges musiciens. Le noir s'installe et apparaissent les belles ombres chinoises de Philippe BEAU pour représenter le passé. Vient ensuite, le présent avec les chants de gospel du groupe HUSH qui emplissent cette cathédrale métallique. Enfin, arrive le Futur avec les musiciens et trapézistes du groupe MOBILE HOMME, suspendus au-dessus des spectateurs dans la coupole. De l'avis de tous, un très beau spectacle !

    Dans la journée, le public découvre avec surprise les grosses locomotives à vapeur: la 242AT 6, la 141F 282, puis les locomotives électriques historiques comme:

    la 2CC2-3402, la 161BE3, la CC 20001, la biquette E36 du PO et leurs soeurs plus modernes comme la CC 6558, la BB 25236, une BB 22200, une BB 27000, la CC 7102, une étrangère : la E 402B de Trenitalia, le diesel avec une BB 67300, la CN1, le matériel historique remorqué avec le prototype OCEM RA, le patrimoine industriel avec la petite «boîte à sel» de la société Vicat.

    A ne plus savoir où donner de la tête.

    Dans l'atelier, on passe à l'échelle en dessous, au 1/20ème et on ne se lasse pas d'admirer les merveilleuses maquettes, locomotives, voitures et wagons, réalisées par Georges GIROD ainsi que toute une gamme de matériels modernes exposés par la Direction du Matériel.

    Dans le fond de l'atelier, les agents de l'équipe mécanique présentent les opérations de levage d'une BB 67300 sous le regard ébahi des spectateurs.

    Tout près, les agents du service électrique présentent le matériel sur la signalisation avec un panneau de BAL. A côté, dans la voiture cinéma SCC006, une projection permet de visionner les différents métiers de la SNCF.

    La projection est sur le grill, les visiteurs découvrent une rame TGV Duplex, un TER 2N, le triplet de l'Autoroute Ferroviaire Alpine (AFA) à savoir BB 36000 qui encadre la belle voiture des chauffeurs.

    Encore plus loin, au parc diesel, les agents de l'équipement montrent leur savoir-faire dans l'entretien des voies avec du matériel moderne. Des démonstrations de soudure des rails sont aussi proposées : du jamais vu pour de nombreuses personnes ! Pour les visiteurs qui ont choisi la navette TER, le premier contact à l'arrivée c'est la découverte de l'Escale en gare et du métier de contrôleur puis le regard est attiré par le réseau à vapeur vive de nos amis Italiens de l'association FERALP TEAM de Bussoleno. Les plus petits se bousculent afin de pouvoir monter sur les trains tandis que les plus grands et adultes admirent le travail réalisé avec patience et minutie pour reproduire cette première locomotive à vapeur des chemins de Fer Italiens ou cette reproduction de la Crampton n°81 ou encore cette charmante 030 de manoeuvre. A chaque rotation de 2 à 10 enfants embarquent et quelque fois, certains adultes septiques sur la puissance des locomotives sont invités à y prendre place. Du côté de l'UO Traction, le public a accès au simulateur de conduite et pendant quelques instants ils pilotent une BB 22200. Avec plus de 7 500 visiteurs, en plus des 2.000 du spectacle, ces journées ont été un véritable succès et la fête du centenaire de la rotonde de Chambéry restera gravée dans la mémoire de très nombreux Chambériens et Savoyards.

    Merci à toutes les personnes qui ont permis la tenue et la réussite des ces journées : les agents de l'EMM, de l'UO Traction, des autres services de la SNCF, de la Cité du Train, et Direction du Matériel et sans oublier bien sûr les membres de l'APMFS.


    Georges JENNY, septembre 2006

    Retour en début de page.


    AVANT...
    Cliquez sur une photo pour l'agrandir

    Sauf mention contraire, les photos
    sont de Benoît DELAHAYE
    les 16 et 17 septembre 2006
    ... le NORD n'était pas le seul; voici la preuve que le PLM astiquait aussi ses machines ! ;-)
    On peut adorer les électriques, mais il faut reconnaître que cette 141 F et cette 242 AT ont plus que de la gueule: une présence !
    Voilà un trio qui galopait ensemble sur la Maurienne vers le début des années 70...
    ... alors que la belle Suissesse dévoilait ses charmes aux Haut-Savoyards entre Aix et La Roche vingt ans plus tôt !
    Une certaine unicité dans l'esthétique...
    Cette machine à tout à fait sa place ici, je la verrais bien rester à Chambéry...


    PENDANT...
    Cliquez sur une photo pour l'agrandir

    Sauf mention contraire, les photos
    sont de Benoît DELAHAYE
    les 16 et 17 septembre 2006
    La CC 20001; 56 printemps, et toujours courtisée comme une jeune fille !
    Ici nous entrons dans le monde des miniatures, mais par la grande porte avec des échelles royales ! Admirez cette superbe 131TD et la voiture qui l'accompagne.
    Outre la Mountain 241 P que l'on distingue au centre de la photo, admirons le travail d'orfèvre qu'est le Decauville X 52000 !
    Patience et doigté son nécessaires pour faire monter la pression ! On est pas trop de deux ! Photo: M. MAURICE
    La vapeur vive: joie des enfants et des parents ! ;-)
    ... à toute vapeur !
    Photo: M. MAURICE
    Nous arrivons en gare...
    Photo: M. MAURICE
    Et voici la reproduction de la superbe Crampton 81 de l'ancienne Compagnie de l'EST. Véritable TGV de 1860, la loco réelle courait déjà à 120 km/h ! Photo: M. MAURICE
    C'est ce type même de loco qui servit aux festivités du centenaire de l'annexion de la Savoie par la France en 1960...
    Photo: M. MAURICE
    ... et qui fit la couverture du n° 761 de La Vie du Rail , le 4 septembre 1960.
    Photo: M. MAURICE
    Photo: M. MAURICE
    Je vous laisse découvrir ces photos du merveilleux spectacle qui eut lieu le samedi soir...
    ... la coupole n'aura jamais été aussi belle sous les feux de la rampe !
    Qui aurait pu s'imaginer que ce lieu, dédié à la locomotive, accueillerait un spectacle son et lumière ?
    ... ou que les artistes se baladeraient au dessus de la toile d'araignée formée par la caténaire ?
    Il manquait bien sûr cette belle qu'est la CC 7102 !
    ... belle, majestueuse...
    ... et racée !


    APRES...
    ou le repos de ces dames !
    Cliquez sur une photo pour l'agrandir

    Sauf mention contraire, les photos
    sont de Benoît DELAHAYE
    les 16 et 17 septembre 2006
    A l'année prochaine !

    Retour en début de page.