Page d'accueil

Ligne du temps

Les annonces

1.500 V

20 kV 50 Hz

APMFS miniature

Les reportages

Assemblées Générales
  • 12/04/2003
  • 27/03/2004
  • 25/03/2006
  • 24/03/2007
  • 05/04/2008
  • 28/03/2009

    Histoire
  • Inondations 1957
  • Pontamafrey
  • Le Grand Rocher
  • Chambéry

    Journées du Patrimoine
  • 2004
  • 2005
  • 2006
  • 2008
  • 2009
  • 2010

    Restaurations
  • CC 20001
  • 2CC2 3402
  • Locos industrielles
  • OCEM A3B5
  • Y BE 15053
  • CC 6558
  • CC 6549
  • La Rotonde d'Ambérieu

    Les Sorties
  • IFC Novembre 2002
  • MILANO 2006
  • AMBERIEU 2006
  • AIX - St-JEAN 2006
  • ANNECY 2007
  • TUNNELLISSIMO
  • BUSSOLENO 2008
  • MILANO 2008
  • St-GERVAIS 2008
  • CFT BREVENNE
  • BELLEGARDE 2008
  • St-MICHEL 2009
  • TRENI DI NATALE 2009
  • ITALIA 150
  • MODANE 2012
  • LYON 2012
  • TORINO 2013
  • LYON 2013
  • GENÈVE 2014
  • ZIMEYSA 2014
  • LYON 2014
  • TORINO 2015
  • RETRO 2015
  • TORINO 2016
  • ANNECY 2016
  • TORINO 2017

    Les liens

    Les statuts

    FerMusée I/F




    A.P.M.F.S.
    731, chemin de la Rotonde
    73000 CHAMBÉRY
    FRANCE

    Écrire à l'APMFS

    Dernière modification:
  • Les reportages de l'APMFS
    Cliquez pour mettre ce site dans vos Favoris

    LA 2CC2 3402 A CHAMBERY (suite).

    Page précédente:
    "La roue de l'infortune"
    La 2-1CC2 3402 !
    Sauf mention contraire, photos de R. VIELLARD - Texte G. JENNY - JUIN 2007
    Cliquez sur une photo pour l'agrandir
    Page suivante:
    "Le retour de Nevers"
    Juin 2007
    Immobilisée au dessus de la fosse coupé du vérin du dépôt, faute d'essieu, depuis le jeudi 14 juin, voilà que la locomotive gêne la production.


    La locomotive gêne la production...


    Une demande nous a été formulée et nous avons été obligés de déplacer la locomotive afin de libérer la voie sur laquelle elle stationnait.


    C'est avec l'aide ainsi que sur les conseils de Serge Gottelland, agent de l'équipe mécanique et spécialiste du vérin, que nous avons interposé sous les longerons du bogie un lorry.

    Tout s'est bien passé...

    Une fois les cales enlevées, le bogie est venu sagement reposer sur la traverse du lorry. Une chaîne assure la sécurité.

    Très lentement, la 3402 a été tirée puis poussée dans son lieu habituel de remisage.
    Tout s'est bien passé !

    Quelques jours plus tard, l'essieu ainsi que les coussinets sont de retour des ateliers de Nevers.

    ... attendre le bon vouloir de l'atelier...

    Il nous reste à attendre le bon vouloir de l'atelier afin de pouvoir replacer la locomotive sur le verin et, en 2 heures environ, remonter l'essieu à sa place. Espérons ne pas attendre comme pour la dépose : 9 mois !


    Nous en avons profité pour remonter le tampon graisseur (déposé pour expédition à l'usine pour reconditionnement, mais non traité en raison d'une panne de machine. Celle ci date de 120 ans et refuse depuis quelques mois de fonctionner).

    Avant remontage, la boite a été vidangée de son huile et surtout de cette boue marron qui date de plus de 30 ans par Raphaël qui, depuis, a les mains plus douces !

    Une fois le tampon graisseur en place, il ne reste qu'à refixer le champignon en bout de la fusée, opération effectuée par Quentin.

    Vue d'ensemble.
    Page précédente:
    "La roue de l'infortune."
    Retour en début de page Page suivante:
    "Le retour de Nevers"