Page d'accueil

Ligne du temps

Les annonces

1.500 V

20 kV 50 Hz
APMFS miniature

Les reportages

Les liens

Les statuts

FerMusée I/F

La Boutique

Calendrier


A.P.M.F.S.
731, chemin de la Rotonde
73000 CHAMBÉRY
FRANCE

Écrire à l'APMFS



Dernière modification:












Photo J. BAZIN

LES PROTOTYPES MONOPHASÉS DE L'ÉTOILE DE SAVOIE


Photo ?

L'électrification en 50 Hz.

Préambule
En France, depuis les débuts de l'utilisation de la traction électrique (vers 1900) pour assurer la remorque des trains, on utilise pour l'alimentation des locomotives le courant continu.

De 600 volts en 1900 (captation par un troisième rail latéral - schéma visible sur la page du matériel moteur de la Maurienne), on passe au 1.500 volts à partir de 1921 avec captation du courant au moyen d'une ligne aérienne: la caténaire.


Au lendemain de la seconde guerre mondiale (1939-1945), une opportunité exceptionnelle s'offre aux techniciens de la SNCF, non pas en France, mais dans la zone d'occupation française en Allemagne.


Ils découvrent que depuis 1935, sur une ligne de montagne dite du Höllental, de Freiburg à Neustadt et Seebrugg (56 km), circulent 4 locomotives élezctriques construites par la société BROWN BOVERI, dont l'alimentation est réalisée directement en captant un courant industriel alternatif de 20 kV, 50 Hz.
Les études
Aux yeux des responsables français, cette technique innovante pour l'époque donne des résultats plus qu'encourageants.

Dès 1948, la SNCF, sous l'impulsion de Louis ARMAND, ingénieur d'origine savoyarde, pionnier dans la recherche sur l'utilisation du courant alternatif en traction ferroviaire, lance un programme d'expérimentation de la traction électrique à courant monophasé à fréquence industrielle qui comporte la commande de 3 locomotives prototypes, alimentées en courant monophasé 20.000 volts, 50 Hertz.

Parmi les exigences de la spécification technique, on relève par exemple:
  • Une locomotive destinée à un service mixte sur des lignes à profil accidenté, avec des rampes jusqu'à 20 pour mille;
  • Pour les trains de marchandises, on demande la remorque d'un train de 530 tonnes, à la vitesse de 60 km/h dans les rampes;
  • La locomotive doit fonctionner sous courant monophasé 50 Hertz, à la tension nominale de 20 kV, celle-ci pouvant varier de 16 à 23 kV;
  • La locomotive doit également pouvoir circuler à puissance réduite sous courant continu 1,5 kV.
  • La ligne des essais
    C'est la section de ligne à voie unique d'Aix-les-Bains à La Roche sur Foron (78 km) qui est choisie. Elle est équipée entre la fin de l'année 1949 et septembre 1950.

    La SNCF a profité de cette nouvelle expérience pour mettre en comparaison deux types de caténaires: la caténaire droite ou polygonale et la caténaire gauche ou ondulée afin de rechercher des solutions en définitive les plus économiques pour de futures électrifications.


    Le 16 septembre 1950, c'est l'inauguration officieuse du tronçon Aix-les-Bains - Annecy. Le train se compose de 5 voitures et d'un fourgon. Il est remorqué par la nouvelle locomotive électrique CC 20 001 (ex 6051).

    D'ores et déjà, l'électrification à 20 kV, 50 Hz confirme des réductions considérables d'investissements dans les installations fixes par rapport aux autres systèmes. Elles sont de l'ordre de 38 à 40 % par rapport à une installation en courant continu 1.500 volts.


    Dossier APMFS - Communication SNCF Chambéry - Georges JENNY: "La CC 20001 de la SNCF (ex-CC 6051 jusqu'en 1954). Les locomotives et automotrices prototypes du 20 kV, 50 Hz"
    Le Congrès d'Annecy

    MAGAZINE DU RAIL N°9
    Vidéo de 9,25 Mo format AVI est hébergée sur ce site.
    ANNECY 1951
    Capitale du 50 périodes.
    Grâce à Dominique DONNAT, retrouvez la vidéo

    4 minutes de bonheur savoyard

    En 4 minutes, passez en revue tous les prototypes monophasés des expérimentations du courant industriel appliqué à la traction électrique ferroviaire.

    La caténaire monophasé


    Caténaire polygonale
    (caténaire droite)

    d'après une photo de M. CARDON.

    Caténaire inclinée
    (caténaire gauche)

    d'après une photo SNCF.

    Caténaire ondulée
    (caténaire gauche)

    d'après une photo de "Science et Avenir" n°84 Février 1954.

    Les pages suivantes décrivent tous les engins prototypes monophasés de l'étoile de Savoie.
    Faites votre choix dans le menu ci-contre (colonne rouge).





    Cliquez ICI pour retourner en début de page.