Page d'accueil

Ligne du temps

Les annonces

1.500 V

20 kV 50 Hz

APMFS miniature

Les reportages

Assemblées Générales
  • 12/04/2003
  • 27/03/2004
  • 25/03/2006
  • 24/03/2007
  • 05/04/2008
  • 28/03/2009

    Histoire
  • Inondations 1957
  • Pontamafrey
  • Le Grand Rocher
  • Chambéry

    Journées du Patrimoine
  • 2004
  • 2005
  • 2006
  • 2008
  • 2009
  • 2010

    Restaurations
  • CC 20001
  • 2CC2 3402
  • Locos industrielles
  • OCEM A3B5
  • Y BE 15053
  • CC 6558
  • CC 6549
  • La Rotonde d'Ambérieu

    Les Sorties
  • IFC Novembre 2002
  • MILANO 2006
  • AMBERIEU 2006
  • AIX - St-JEAN 2006
  • ANNECY 2007
  • TUNNELLISSIMO
  • BUSSOLENO 2008
  • MILANO 2008
  • St-GERVAIS 2008
  • CFT BREVENNE
  • BELLEGARDE 2008
  • St-MICHEL 2009
  • TRENI DI NATALE 2009
  • ITALIA 150
  • MODANE 2012
  • LYON 2012
  • TORINO 2013
  • LYON 2013
  • GENÈVE 2014
  • ZIMEYSA 2014
  • LYON 2014
  • TORINO 2015
  • RETRO 2015
  • TORINO 2016
  • ANNECY 2016
  • TORINO 2017

    Les liens

    Les statuts

    FerMusée I/F




    A.P.M.F.S.
    731, chemin de la Rotonde
    73000 CHAMBÉRY
    FRANCE

    Écrire à l'APMFS

    Dernière modification:
  • Cliquez pour mettre ce site dans vos Favoris

    A P M

    "PORTE APERTE" TRENITALIA sabato 11 e domenica 12 Ottobre 2008 al Depositio Locomotive di MILANO SMISTAMENTO...
    Journées "PORTES OUVERTES" TRENITALIA les samedi 11 et dimanche 12 octobre 2008 au dépôt de MILAN SMISTAMENTO
    Texte de Georges JENNY
    Photos de Gaëtan GUTTUSO
    Cliquez sur une photo pour l'agrandir
    Devant le succès rencontré lors des fêtes du soixante-dizième anniversaire du dépôt de Milano Smistamento, en avril 2006 (voir notre reportage MILANO 2006), les Chemins de Fer Italiens ont décidé d'organiser des journées portes ouvertes, les 11 et 12 octobre dernier.

    Le point d'orgue de cette année, c'est la présentation de tous les matériels moteurs et remorqués, restaurés dans leur livrée d'origine par l'activité "Préservazione dei Rotabili Storici di Treinitalia" (Préservation du Matériel Historique de Trenitalia).


    En gare de Bardonecchia, il faut prendre les billets pour le "Régional" de Torino ....


    .... qui attend sagement les voyageurs binario 1.


    Une partie de l'équipe des bénévoles de l'APMFS se devait de rendre une visite de courtoisie à nos confrères italiens. C'est ainsi que Francesco, Gaétan, Georges, Massimo, Raphaël er Renaut partent en expédition à Milano.

    Pourquoi le mot expédition ? Tout simplement car il n'existe plus aucun train entre la France et l'Italie qui vous permette de passer une journée dans une grande ville relativement proche de la frontière !

    C'est donc en voiture particulière qu'il faut, depuis Chambéry, via le tunnel du Fréjus (à 49 euros) rejoindre la première gare italienne : Bardonecchia.

    Georges JENNY









    En route pour Torino Porta Nuova.
    En route pour Milan
    Cliquez sur une photo pour l'agrandir


    Le soleil perce enfin la brume matinale.

    Une petite course dans l'avant gare de Torino ....

    ...et c'est l'arrivée à quai. Changement de train pour ....

    .... Milano grâce à l'intercité de Venezia

    A travers l'immense plaine de Lombardie dite "grenier de l'Italie".

    L'avant gare de Milano Centrale.

    L'intercité entre sous l'imposante halle métallique ....

    ... et s'immobilise à quai pour repartir dans l'autre sens vers Venezia.
    C'est en métro qu'il faut rejoindre la "Stazione di Milano Lambrate" située sur la partie de ligne Milan-Venise. A partir de ce point, un service gratuit d'autocar spécial vous conduit directement au dépôt de Milano Smistamento, toute les 15 minutes. Le dépôt gère un parc de 150 locomotives diesel et de 99 locomotives électriques
    dont les plus modernes comme les E 402 B (10) E 403 (2) E 405 (20). 700 personnes y sont employées (personnel d'atelier, manutention, conduite). Petit détail : dans l'enceinte du dépôt se dresse une chapelle qui a été consacrée en 1950 par Monseigneur Montini, le futur Pape Paul VI.


    Milano Centrale, gare de la démesure fruit de l'histoire de l'Italie.

    Première vision en arrivant au dépôt, cette voiture couleur wagons lits marquée : "Repubblica Italiana" , qui n'est autre ...

    ... que la voiture réservée aux déplacements de la Famille de Savoie, c'est donc une partie de notre histoire Savoyarde !

    Elle est remorquée par cette E 636, la seule dans cette livrée et baptisée "Camilla" suite à un simple graffiti de ce prénom sur sa caisse !

    Une des nombreuses locomotives diesel titulaire du dépôt et mise en présentation.

    Arrivé de la 130 série 625-177 en tête du train promenade mis à la disposition des visiteurs.

    Dans l'atelier, les locomotives électriques de dernière génération du type E 403-005 ....

    ... et E 405-002 en visite périodique.

    Sur les voies rayonnantes de la plaque, parade des E 645-104, E 636-243, E 444-001 en livrée d'origine.

    Présence de la E 636-002 de l'association Feralp Team de Bussoleno, aux côtés des E 626-294 et E 428-014.

    La E 645-090 remise dans sa robe d'origine s'offre ....

    ...un tour de plaque à la grande joie des spectateurs.

    Le diesel n'est pas oublié avec cette D 143-3021 en couleur d'origine.

    Un peu de repos pour les vapeurs et plein d'eau à la grue hydraulique.

    L'automotrice électrique dite "Valteline".

    La chaudière d'une locomotive à vapeur en cours de restauration par l'association du matériel historique.

    La rame de l'association de la "Valteline" comporte une voiture bar et une voiture restaurant à la disposition des visiteurs.

    Sur les voies extérieures, un autorail Bréda, série 556 avec ...

    ... sa curieuse remorque postale/messageries.

    Une ancêtre, la BB série E 600-3, restaurée et suivie ....

    ... d'une rame automotrice électrique de grandes lignes.

    Locomotives au repos sur le grill du dépôt, nous sommes un dimanche.

    Un tour de plaque aussi pour la E 444-001.

    Vue générale d'une partie des matériels électriques en présentation.


    Au total, c'est près de 50 types de matériels qui ont été présentés et mis à la disposition des 7000 visiteurs du week-end. Vraiment, nos amis Italiens ont le sens des mots "préservation du patrimoine"
    et aussi de la mise en situation des matériels. De quoi nous faire réfléchir, ici, de l'autre côté des Alpes ! Vers 16h00, il faut penser au retour, à regrets, direction la sortie et le bus.


    Vu en cours de route depuis l'autocar : malgré son âge, ce tramway roule toujours dans les rues de Milan.

    Il nous reste un peu de temps pour découvrir cette grande gare ....

    Ainsi que les fameuses rames Eurostar qui en s'éloignant ....

    ...passent sous les anciennes cabines d'aiguillage de Milano Centrale.

    Torino Porta Nuova, notre "Régional" est là pour nous conduire à Bardonecchia. Au revoir l'Italie, à bientôt !
    Retour en début de page