Page d'accueil

Ligne du temps

Les annonces

1.500 V
20 kV 50 Hz

APMFS miniature

Les reportages

Les liens

Les statuts

FerMusée I/F




A.P.M.F.S.
731, chemin de la Rotonde
73000 CHAMBÉRY
FRANCE

Écrire à l'APMFS



Dernière modification:
Cliquez pour mettre ce site dans vos Favoris

LE MATERIEL MOTEUR PLM
A 3ème RAIL DE LA LIGNE
DE LA MAURIENNE

Sources, textes, données et descriptions techniques:
SNCF - Direction de Chambéry - Service Communication, J. DEFRANCE, LA VIE DU RAIL, RAIL PASSION, VOIES FERREES, LE TRAIN
Cliquez sur une photo pour l'agrandir.

Les locomotives de vitesse

La 242 BE1 (PLM) - 2BB2 3301 (SNCF)

Caractéristiques principales de la 242 BE1 (PLM) - 2BB2 3301 (SNCF)

Puissance sous 1350 volts
Puissance aux arbres des moteurs
(régime unihoraire):
2.565 ch.
Vitesse correspondante: 51 km/h
Puissance aux arbres des moteurs
(régime continu):
2.225 ch
Vitesse correspondante: 52 km/h
Vitesse maximale en service: 110 km/h
Poids adhérent: 74,95 t
Poids total en ordre de marche
avec bandages neufs:
126,65 t

La 242 BE 1 à Chambéry en mai 1948.
Photo Monsieur H. ROUX
Longueur totale: 20,00m

Nombre de moteurs: 4
Type de moteurs: Oerlikon TM2901
Nombre de machine construite: 1
Date construction: 1925

Constructeur partie mécanique: Batignolles
Constructeur partie électrique: Oerlikon

Dépôt: Chambéry
Date de mise en amortissement: +- 1961 (?) Pas de dossier en archives.

La 242 BE1 en tête d'un train d'essai entre Chambéry et St-Pierre d'Albigny. Photo MFO. Collection P. Pfeiffer. avec l'aimable autorisation des Éditions Publitrains.
Cette machine est la première des machines prototypes à circuler en Maurienne avec le troisième rail sous tension entre Chambéry et Saint-Pierre d'Albigny: la 2BB2 3301 ex-242 BE 1 PLM. Les premiers essais de cette machine, construite pour Culoz-Modane, se déroulèrent sous la caténaire du PO en avril 1925 avant de rejoindre Chambéry en juillet de la même année. La 242 BE 1 fut également le premier engin ferroviaire en France dont le rhéostat était ventilé séparément.
Elle ne laissa pas un souvenir impérissable chez les tractionnaires de l'époque. La 242 BE 1 montra rapidement ses faiblesses et fut écartée des courses voyageurs dès 1934, se limitant au service marchandise entre Culoz et St-Jean. Victime d'un flash moteur en 1961, elle fut longtemps garées sur les voies de débords de Chambéry. Finalement, elle disparut comme la majorité des autres machines de la Maurienne.
La 2BB2 3301 à Aix-les-Bains, entre 1953 et 1961.
Collection Marc VOIZOT


Sources:
- Le Train spécial n°24 "La Ligne de la Maurienne" 4/2000
- La Traction électrique en Savoie par F. Fontaine (La Vie du Rail n°777)
- Georges JENNY (EMT Chambéry)

La 242 BE 1 lors de ses essais en 1925 à Bois-Plan.
Début de page